1763-1862: Philiberte, la pionnière
Les qualités exceptionnelles du cru Moulin-à-Vent étaient repérées par Philiberte Pommier, née Patissier. Elle avait remarqué des particularités parcellaires autour du Château et entama un travail de structuration des terroirs du domaine qui portait alors le nom de Château des Thorins. Elle avait repéré que sur une parcelle mitoyenne au château, le Gamay pouvait atteindre sa plus belle expression faite de complexité et de gourmandise.

E
n 1862, Philiberte Pommier âgée de 99 ans voyait son action couronnée par le classement de ses vins des millésimes 1854, 1858 et 1859 en première position des vins du Mâconnais à l’Exposition Universelle de Londres de 1862. La reconnaissance du millésime 1854, âgé de 8 ans, montrait une autre facette visionnaire de Philiberte Pommier :  le potentiel d’évolution des vins du Château au fil des ans.

S
élections parcellaires et travail sur la gourmandise et la garde des vins : Philiberte Pommier a transmis quelques précieux secrets à Jean-Jacques Parinet. 
 
|| PLAN D'ACCES A LA PROPRIETE ||

MAIL: info@chateaudumoulinavent.com
TEL: (+33).3.85.35.50.68